Réalisons l'Europe, classe Projet Action Média (PAM), Paron

Contact

Coordinateur pédagogique et audiovisuel

Mr Vincent Moissenet
Professeur de français et formateur audiovisuel
Contacter Mr Vincent Moissenet

Webmaster

Mr Pierre Lhomme
Développeur web
Contacter Mr Pierre Lhomme

Coordonnées du collège

Collège André Malraux de PARON
BP 804 - 89108 SENS CEDEX
Tel: 03.86.65.50.72
Fax: 03.86.65.99.20
Site internet du collège

Réalisons l'Europe (français / english/ deutsch

bobine

FRANCAIS

Au cours de l’année 2002-2003, un projet audiovisuel ambitieux, intitulé « Réalisons l’Europe », a été initié au Collège André Malraux de Paron : participer à l’éducation civique européenne des élèves, de la Troisième à la Terminale, en réalisant une série de documentaires sur l’histoire récente de l’Europe.

Chaque année, un ou plusieurs films sont conçus avec les élèves d’une classe de troisième, partagée en 8 groupes qui filment les reportages, préparent les interviews et le plan de montage, enregistrent les commentaires et montent leur film intégralement. C’est donc un projet pilote, en particulier au niveau du montage et de l'éducation à la citoyenneté européenne. Sa spécificité est de permettre la réalisation d’un long métrage documentaire (90 minutes) ou de plusieurs courts-métrages (12 à 26 minutes).

Sur le plan historique et pédagogique, le projet a reçu le soutien du Conseil de l’Europe en 2006, dans le cadre du plan « l’image de l’autre dans l’histoire » et « l’éducation aux crimes contre l’humanité ». Le rayonnement de l’opération dépasse les frontières françaises : environ 90 partenaires pédagogiques français et européens de huit pays (musées, associations, institutions) ont collaboré au projet depuis 2002.
L’un des films, La Shoah dans l’Yonne, a été sélectionné par la Fondation pour la mémoire de la Shoah et le Ministère de l’Education nationale pour être diffusé depuis janvier 2007 sur le site de France 5 en l’honneur des Justes. Réalisons l’Europe a reçu les prix Gy-Lévêque 2005 et Vézelay 2006 pour l’éducation à la paix et les Diplômes d'honneur du Souvenir français et de la Fédération nationale André Maginot.
En 2009, "Réalisons l'Europe" obtient le soutien financier de l'Union européenne.

ENGLISH

The realisation of a movie by young students and teachers will create a new, free, original and pedagogical tool designed for a young audience – aged between13 and 20.
The film is to support History, German and French professors in their teaching of European Contemporary History. Our pedagogical team’s extensive experience as well as its recognition throughout 7 European countries will enable interviews of major figures from several countries who will describe their European History-related activities to the young interviewers. Our collaboration work with specialised historians of renown is to give a scientific legitimacy to the film. Furthermore, the study of photographic and cinematographic images with the help of very important archive centres will enhance the knowledge of and encourage critical thinking on images that made their mark on History.

In order for such a project to be successful, pupils have to work on it throughout the whole year, filming historical sites and meeting personalities within their home-country. The teachers’ team will emend the final version of the film in collaboration with their specialised partners. Some short-length films are to be added as extra features on the DVD in addition to the main film. These films and the “Réalisons l’Europe” website aim at developing a better teaching of that crucial period of Contemporary History and growing a European conscience amongst the Youth.

One of the College’s main objectives in taking on such an ambitious pioneer-project is to prove that the construction of Europe - a genuine “Revolution”, according to Elie Barnavi - is also a matter of education and cultural open-mindedness.

DEUTSCH

SchülerInnen und LehrerInnen werden einen 90minütigen Film drehen - ein neues, originelles pädagogisches Mittel. Es ist für die Altersgruppe der 13- bis 20jährigen bestimmt und wird dieser kostenfrei zur Verfügung gestellt. Der Film ist ein Hilfsmittel für die Geschichts-, Deutsch- und FranzösischlehrerInnen, um die zeitgenössische europäische Geschichte zu unterrichten. Aufgrund der Erfahrung und Anerkennung des pädagogischen Teams in 7 Ländern wird es möglich sein, Persönlichkeiten verschiedener Länder zu interviewen. Diese können den jungen Leuten von ihrem Mitwirken in der europäischen Geschichte berichten. Der Film beruht auf geschichtlich-wissenschaftlicher Wahrheit, die durch unsere Zusammenarbeit mit anerkannten Historikern garantiert wird. Die Kenntnisnahme und kritische Betrachtung der Bilder, die die Geschichte geprägt haben, wird durch die Bearbeitung fotografischer und filmischer Bilder in Zusammenarbeit mit den Archiven möglich.
Der Erfolg eines solchen Projektes erfordert, dass die SchülerInnen das ganze Jahr am Projekt arbeiten, historische Stätten filmen und die Persönlichkeiten vor Ort treffen können. Das Lehrerteam wird im Anschluss die Endfassung des Filmes mit Hilfe einiger seiner Partner, Leuten vom Fach, korrigieren. Es wird dem Hauptfilm einige Kurzfilme auf der DVD beifügen. Diese Filme und die Internetseite Lasst uns Europäer sein! haben zum Ziel, besser über diese fundamentale zeitgenössische Geschichtsepoche zu informieren, um einen Beitrag zur Erziehung junger Europäer zu leisten.

Eines der Ziele unserer Schule ist es, mittels dieses ambitiösen Projektes zu zeigen, dass die Schaffung Europas, die laut Elie Barnavi eine „wirkliche Revolution”ist, unter anderem eine Frage der Erziehung und kulturellen Öffnung ist.

Présentation du film de cette année

Histoires d'Europe XIII

actualites

Notre sujet, cette année, s'intitule Des génocides à la Cour pénale internationale 1915-2015. Il s'agirait de parcourir un siècle, de 1915 à 2015, en montrant la spécificité de chaque génocide et d'aborder la question de la justice au fur et à mesure des réactions internationales. Le premier chapitre serait consacré au génocide arménien (environ 15 minutes) et aux questions de mémoire et de justice. D'autres chapitres aborderont la Shoah et les procès de Nuremberg et d'Eichmann, les massacres perpétrés en Bosnie - Herzégovine et la création du TPIY, le génocide au Rwanda et la création du TPIR ; le rôle des ONG pour créer une CPI ; son fonctionnement et ses difficultés. Autre thème abordé, celui du négationnisme, qui rapprochera les thèmes de la mémoire et de la justice. Notre souhait est de proposer bien entendu un film documentaire pour les commémorations du Centenaire du Génocide arménien mais aussi pour le 70e anniversaire de la libération des camps nazis et le 20e anniversaire du massacre de Srebrenica.

Présentation détaillée du projet PAM