Réalisons l'Europe, classe Projet Action Média (PAM), Paron

Contact

Coordinateur pédagogique et audiovisuel

Mr Vincent Moissenet
Professeur de français et formateur audiovisuel
Contacter Mr Vincent Moissenet

Webmaster

Mr Pierre Lhomme
Développeur web
Contacter Mr Pierre Lhomme

Coordonnées du collège

Collège André Malraux de PARON
BP 804 - 89108 SENS CEDEX
Tel: 03.86.65.50.72
Fax: 03.86.65.99.20
Site internet du collège

2011 | Film 2011 : Présentation

Film de l'année 2011

L'Europe et le colonialisme

Des historiens renommés, spécialistes de la colonisation, ont accepté de contribuer au projet en accordant une interview exclusive à notre classe. Il s’agit de Marc Ferro, Directeur d’études à l’EHESS, de Benjamin Stora , spécialiste de la colonisation algérienne, Jean-François Klein, historien, spécialiste de la colonisation en Indochine. Ensuite, Myriam Cottias, responsable de l'EURESCL qui a pour objet de replacer la traite et l’esclavage dans l’histoire de la construction de l’identité européenne, Vladimir Trouplin, Conservateur du musée de l’Ordre de la Libération à Paris, spécialiste de la Seconde Guerre mondiale et de la IVe République, Jean-Claude Carrière, auteur de la Controverse de Valladollid, Marie Fourcade, spécialiste de la colonisation de l'Inde et de l'Asie du Sud, M. Breteau, spécialiste de la traite négrière nantaise.

La situation complexe de la colonisation par les royaumes ou nations européennes sera étudiée en France (Antilles, Amérique du Nord, Algérie, Nouvelle-Calédonie, Indochine, Gabon) essentiellement mais en abordant également d'autres exemples européens : Grande-Bretagne (Etats-Unis, Inde), Espagne (Antilles), Portugal (Brésil), Pays-Bas ( Indonésie). Le film permettra d'insister sur l'importance de la colonisation dans l'histoire de l'Europe : choix, objectifs, transformations scientifiques et culturelles. L'histoire de la décolonisation sera abordée à travers quelques exemples : Etats-Unis, Haïti, Inde, Viet Nam, Gabon, Algérie. Cette volonté d'indépendance montrera les enjeux économiques et politiques.

Les relations entre la France et les pays indépendants, issus de la colonisation seront mises en valeur dans les différents chapitres, en particulier en ce qui concerne les valeurs de la Révolution française, les droits de l'homme puis les valeurs républicaines.
Grâce à nos partenaires internationaux, à Paris, Nantes, Bordeaux, Toulon, Fréjus, Marseille, Liverpool, Madrid, Amsterdam, au Conseil de l’Europe, et au Parlement européen, le film pourrait devenir un outil pédagogique novateur sur l’enseignement de la colonisation et de la décolonisation.

Objectifs

¸ Le DVD Histoires d’Europe IX, L'Europe et le colonialisme contiendra un film documentaire d’une durée minimum de 90’ qui aura pour but de mieux faire comprendre les causes, les références historiques, les choix politiques, militaires et religieux des Européens pendant 5 siècles. Le film sera projeté au cours des Commémorations de cérémonie d’hommage aux combattants morts durant la guerre d’Algérie, de la Fête de l'Europe, de la Journée de commémoration pour l'abolition de l'esclavage.
Le DVD, qui sera distribué aux enseignants d’histoire, de langues ou de lettres intéressés, contiendra également un film court sur les lieux de mémoire filmé par les élèves parmi lesquels :
¸ Le Mémorial des victimes françaises des combats en Afrique du Nord, quai Branly à Paris.
¸ Les plaques commémoratives évoquant le rôle des troupes coloniales au Musée de l'Armée à Paris
¸ Les plaques commémoratives des victimes indochinoises au Jardin d'agronomie tropicale de Nogent sur Marne.
¸ Le Mémorial des victimes de la Guerre d’Indochine à Fréjus.
¸ Le Musée Mémorial du Débarquement des Alliés en août 1944 au Fort du Mont Faron à Toulon.
¸ La Rade de Toulon pour le départ de l'expédition en Algérie en 1830 et d'expéditions navales comme celle de Dumont-Durville.
¸ Le port de Marseille pour l'embarquement et le retour des troupes en Algérie pendant la guerre de décolonisation.

Déroulement

Implication d'intervenants extérieurs sollicités :

M. CARRIERE, écrivain et scénariste, auteur de la Controverse de Valladolid.
M. DAENINCKX, écrivain, auteur de Cannibales et de Le Retour d'Ataï
M. STORA, historien spécialiste de la guerre d’Algérie, auteur d’Histoire de la guerre d'Algérie.
Mme COTTIAS, historienne, auteur de La question noire. Histoire d’une construction coloniale.
Mme SNOEP, responsable de l'unité patrimoniale des collections Histoire au Musée du Quai Branly.
Mme JACOTIN, Conservateur du patrimoine au Musée des Civilisations de l’Europe et de
la Méditerranée (MuCEM, Marseille)
M. HUBERT, Conservateur en chef, directeur du Musée d'Aquitaine à Bordeaux.
M. TROUPLIN, historien, Conservateur du musée de l’Ordre de la Libération à Paris.
M. NDIAYE, historien à l’EHESS, auteur de La Condition noire.
M. EMANE, Juriste, Vice-Président de l’Alliance Internationale des Anneaux de la Mémoire.
M. KLEIN, historien, spécialiste de la colonisation en Indochine au XIXe siècle.
Mme FOURCADE, historienne, éditrice au Centre d'Études de l'Inde et de l'Asie du Sud de l’EHESS.
M. GEORGES-PICOT, historien et cinéaste, spécialiste de la Seconde Guerre mondiale.
M. DROUOT, secrétaire de la FNACA, responsable de la commission GAJE, ancien combattant.
M. RAGOT, Président de la Fédération nationale des Maisons d’écrivain et des patrimoines littéraires.
M. LATROMPETTE, ancien combattant de la Guerre d’Indochine, délégué de l’ADAI.
M. NADIRAS, ancien Président de la Ligue des droits de l’homme de Toulon.
M. DIALLO, Président de Diverscités et fondateur de l'Ecole des Mémoires.
M. SERSIRON, vice-président du comité pour l’abolition de la dette du Tiers-monde.
M. BRETEAU, historien, spécialiste de la Traite négrière nantaise.
M. PERNUIT, historien, professeur détaché au Musée de Sens.
M. LEGER, résistant et déporté, résident au Gabon pendant trente ans.
Mme GANSEL, poète, traductrice, témoin de la Guerre du Viet-Nam.

Communication :

Articles dans la presse locale (Yonne républicaine, Sénonais libéré) et spécialisée, reportages dans les autres médias (Arte, France 3, radios du groupe Radio France , radio Stolliahc)

Organisation pédagogique :

· Personnels du collège impliqués : 13 personnes dont 11enseignants
M. MOISSENET (coordonnateur, français, audiovisuel), Mme PROVOST (histoire-géographie et éducation civique), M. CATTENOZ (mathématiques), Mme BOUCHERON (éducation musicale), M. CALVET (documentaliste), Mme CORDOVA (espagnol), Mme DEJUSSIEU (anglais), Mme WENDL (allemand), Mme GALTIER (Education physique et sportive), Mme ANSCIAUX (arts plastiques), Mme GOMOT (latin), Mme BOBET (Principale) et Mme RAUD (Gestionnaire).

· Reportages et rencontres des personnes interviewées :
Tous les voyages sont organisés par les professeurs du collège en lien avec les partenaires pédagogiques ou culturels.
Les personnes sont invitées au collège ou rencontrées à l’occasion des voyages scolaires.

· Dispositif audiovisuel pilote :
Reportage avec plusieurs caméras (de deux à six) ; montage sur sept ordinateurs simultanément connectés en réseau au CDI du collège ; production et organisation des voyages par le collège.

· Réalisation audiovisuelle :
1.Travail par groupes de trois ou quatre : chaque groupe réalise une partie des films documentaires sur un thème précis. Toutes les parties seront présentes sur le DVD final.
2.Préparation écrite des interviews par les élèves.
3.Utilisation d'images filmées sur les lieux de mémoire et de culture, dans les musées, d'entretiens avec des historiens, des témoins de l'époque, d'images d'archives en collaboration avec les historiens locaux et les archives publiques et privées.
4.Réalisation complète par étapes : écriture du scénario, apprentissage technique (ateliers vidéos), tournage, écriture des commentaires, choix et enregistrement de musiques, montage sur des ordinateurs reliés en réseau et mixage.
· Voyages :

Formation et encadrement pédagogique
Les voyages sont encadrés par trois enseignants au moins, dont M. Moissenet (coordonnateur) et Mme Provost (professeur d’histoire).
Tous les professeurs travaillent en collaboration avec les Inspecteurs pédagogiques régionaux et le Conseil de l’Europe pour assurer une meilleure cohérence du travail de l’équipe pédagogique et des attentes institutionnelles, françaises et européennes.
Tous les professeurs du projet sont formés à l’encadrement audiovisuel.

Encadrement psychologique
Les parents d’élèves de la classe seront informés lors d’une réunion au collège, en octobre 2010 du programme annuel, des voyages et des difficultés, notamment psychologiques qui pouvaient survenir au cours de l’année. Un dialogue régulier aura lieu avec eux, notamment par l’intermédiaire de Mme Provost, professeur principal.

Préparation pédagogique des élèves
Le programme d’histoire de troisième aborde la Seconde Guerre mondiale et la Guerre froide et celui d’éducation civique permet d’étudier la citoyenneté européenne.
Le programme de français permet d’étudier des textes et des œuvres en relation avec les thèmes du projet : Albert Camus, Montaigne, Didier Daennincx…
Les programmes d’enseignements artistiques seront adaptés à la découverte de la culture du XXe siècle en mettant l’accent sur l’extraordinaire modernité de la création artistique dans tous les pays européens d’Europe orientale et centrale.
Chaque voyage est préparé par des activités adaptées avant le voyage et effectuées dans différentes disciplines.

Suivi pédagogique

En plus de la réalisation des documentaires qui ne concernera qu’une classe, les rencontres au collège profitent à d’autres classes qui se joignent alors à la classe à projet.


Reportages et interviews en Europe

Reportage n°1 : Sens
17 novembre 2010
8 h-12 h : reportage et interview au Musée de Sens sur l’expansion romaine en Gaulle.

Reportage n°2 : Paris
14 janvier 2011
7 h : départ collège
10 h : Cité nationale de l'histoire de l'immigration
14 h : interview de Benjamin Stora et de Didier Daenninx
19 h : retour collège


Reportage n°3 : Paris
18 février 2011
7 h : départ collège
10 h : Musée du Quai Branly
14 h : Mémorial aux victimes de la Guerre d’Algérie
15 h : Musée de l’Armée – Historial de Gaulle
19 h : retour collège

Reportage n°4 : le colonialisme dans l’histoire
11 au 16 Avril 2011

09 avril 2011 : départ de Paron à 23 h

10 avril 2011 : Nantes
8 h : arrivée à Nantes
10 h : Reportage sur l’histoire de l’esclavage et du commerce triangulaire au Château des Ducs de Bretagne.
14 h : reportage sur la ville de Nantes et la traite négrière avec M. Breteau.
16 h 30 : anciens chantiers navals et les machines de l’Ile.
18 h : Mémorial à l'abolition de l'esclavage

11 avril 2011: Malagar
8 h : départ
14 h : reportage à Malagar, Centre culturel François Mauriac

12 avril 2011 : Bordeaux
9 h : interview.
10 h : Reportage au Musée d’Aquitaine : et à la bibliothèque municipale
14 h : Interviews de représentants de l’association Diverscités ; reportage dans la ville

13 avril 2011 : Toulon
Arrivée à 8 h
10 h : reportage au Musée de la Marine et au Centre historique de la Défense.
14 h : Reportage Musée Mémorial du Débarquement des Alliés en août 1944
18 h : Saint-Mandrier
19 h: interviews d’historiens

14 avril 2011 : Débarquement de Provence - Fréjus
10 h : Mémorial des victimes de la Guerre d’Indochine;
11 h 30 : site du Débarquement de Provence à Saint-Raphaël
14 h : Musée d’Outre-Mer
18 h : Saint-Mandrier.
Interview d’historiens.

15 avril 2011 : Marseille
10 h 30: Palais de la Bourse, chambre de commerce et d’industrie de Marseille-métropole, musée de la Marine. Exposition temporaire. Interview de Jean-Pierre Jordi
12 h : Quartiers, mémoriaux.
14 h : , interviews Marseille et les colonies avec le MUCEM
22 h départ à Paron

16 avril 2011 : arrivée à 9 h.


Ø Post-production du film :

Mai –juin : montage avec les élèves

Juillet –août : première projection et évaluation du film, corrections, montage des films supplémentaires, préparation de l’authoring

Septembre – févfrier : dernières corrections, authoring, duplication et impression du DVD, première projection publique du film ;

mars 2012 : distribution du DVD aux partenaires et aux établissements scolaires